• 1

Orthez (14/07/2021) : un goût d'inachevé - blessure d'El Adoureño...

Visuel Orthez 14072021Il faut pour commencer rendre hommage aux peñas orthéziennes.
Les fêtes locales annulées, elles se sont substituées à l’organisation municipale pour que se déroule une corrida 2021, dans les arènes du Pesqué.

Pour se faire, place belle a été faite aux élevages salmantins du campo charro, pour un desafio ganadero. Pour les combattre deux jeunes toreros Alejandro Marcos, El Adoureño encadrés par l’expérimenté Octavio Chacon.En invité, le jeune Jean Laroquette « Juanito » face à un eral d’Alma Serena.
La blessure au 3ème bis (Camino de Santiago) d’El Adoureño est venu mettre fin prématurément au spectacle.
En effet cuisse transpercée après une cornada de 20 centimètres, son état nécessitant un transport à l’hôpital de Dax, l’équipe médicale des arènes pour plus de sécurité du torero décidait de le suivre …
Du coup faute de médecins et à juste titre, les organisateurs décidaient d’interrompre la corrida à la fin du 4ème. Frustré mais compréhensif le public saluait la décision et réservait une ovation de salida au reste de la terna.

En hors d ‘œuvre Juanito, fut opposé à un eral d’Alma Serena
Juste de forces bien que noble, l’animal fut accueilli dans le capote alluré du béarnais.
L’Alma cherchait la querencia des planches, Jean entreprit sa faena en donnant de l’air et de la distance. Cela lui permit de donner des bonnes séquences droitières. Avertissant le torero dès les premières passes à gauche, l’eral n’offrit par la suite que des charges courtes auxquelles s’adapta le jeune aspirant. Après une entière efficace, il coupa légitimement une oreille.

Le premier toro de Juan Luis Fraile (560 kgs) superbe de présentation fut très bien piqué par Manuel Jesus Espartaco en trois contacts, le dernier partant du toril. Le châtiment fut dosé et ainsi, Rondino arriva en pleine possession de ses moyens au dernier tiers. Chacon put ainsi offrir trois belles séries droitières dans lesquelles le Fraile délivra des charges franches. Le passage à gauche fut plus compliqué et la deuxième partie de faena alla a menos.
Le final par manoletinas précéda une entière qui fit rapidement de vie à trépas le bon Fraile.
Oreille pour le torero, ovation nourrie de sortie pour le toro.

Le superbe Sanchez Herrero (610 kgs) sorti en deuxième ne tint pas les promesses que sa sortie fit entrevoir. Belle réception au capote de Marcos qui eut le tort de faire piquer par trois fois son adversaire. Si la force de l’inertie de son gabarit lui fit bouger le cheval, le toro y laissa l’essentiel de ses forces.
Les passages à faux et les nombreux coups de capote donnés aux banderilles face à un animal très réservé donna le ton pour le dernier tiers. A part dans l’entame, le toro rapidement n’eut qu’une très faible charge à offrir, la faena s’étiolant au fil des passes. Final médiocre à l’épée (atravesada au 4ème essai précédent un descabello et un avis). Silence

Le troisième, un Fraile de Valdefresno (580kgs) eut une vie publique très rapidement interrompu par une corne cassée après une violente arrancada contre un burladero).
Il fut remplacé par un Camino de Santiago astifino.
Après une seule longue pique rectifiée, le Camino arriva dans la muleta d’Adoureño sans grande puissance. Le landais servit une faena de séries données passe à passe et sur un retour de naturelle subit une voltereta, la corne pénétrant la cuisse l’obligeant à être conduit à l’infirmerie pour ne pas en ressortir. Chacon eut la charge d’en finir.

Changement dans l’ordre de sortie avec le Julio Garcia (595 kgs) qui fut le dernier de cette après-midi tronquée.
Décidé Alejandro Marcos , le reçut par de belles véroniques en paron rématées d’une revolera. Puissant à l’impact, le toro ne s’employa guère sous la puya en deux contacts.
Tête à mi-hauteur, répétant mais avec une certaine soseria, la charge de l’animal avait moins de style que la tauromachie de Marcos. Dans une faena qui prit de l’ampleur dans sa deuxième moitié, il offrit de jolies séquences notamment une très belle série de naturelles.
Deux tiers de lame et un descabello plus tard, l’oreille tomba du palco après pétition majoritaire.

Fandago de Pedres et Cartujo d’El Risco restèrent dans leur chiquero, la corrida s’arrêtant à la mort du Julio Garcia.

Orthez 14 juillet
Belle chambrée compte-tenu de la jauge « sanitaire »
Temps incertain,
Desafío ganadero 6 toros des ganadería JL Fraile, Sanchez Herrero, Fraile de Valdefresno, Pedres, Julio Garcia, El Risco.
La corrida stoppée à la mort du 4ème, les toros de Pedres et d’El Risco ne furent pas combattus.
Le Fraile de Valdefresno changé (corne cassée en piste) fut remplacé par un Camino de Santiago sorti en 3ème position
Un eral de Alma Serena
9 piques
Cavalerie Bonijol

Octavio Chacon 1oreille - Silence
Alejandro Marcos Silence - 1 oreille
El Adoureño blessé (cornada de 20 cms dans la cuisse gauche)
Corrida interrompue à la mort du 4ème faute d’équipe médicale dans les arènes (partie à l’hôpital de Dax pour le transfert d’El Adoureño)

Un eral d’Alma Serena pour
JL “Juanito” 1 oreille

Philippe Latour

Voir le reportage photographique : Philippe Latour